Délégationdes Alpes

Collecte nationale 2014

« J’ai accepté de témoigner pour que les gens sachent que leurs dons sont utiles »

Micheline a 55 ans. Ses deux maladies auto-immunes l’empêchent de travailler depuis plus de vingt ans. À la suite d’une récente séparation, sa seule ressource est une prestation compensatoire de 400 euros par mois. Avec le début de l’hiver, le quotidien devient encore plus difficile à gérer. Comment se chauffer, alors qu’elle n’a pas de quoi approvisionner son poêle à bois ? Pendant des semaines, Micheline a résisté au froid. Mais avec l’arrivée des basses températures, impossible de tenir plus longtemps, malgré les couvertures dont elle se couvre pour se réchauffer.

« J’ai accepté de témoigner pour que les gens sachent que leurs dons sont utiles. »

C’est une assistante sociale qui a conseillé à Micheline de s’adresser au Secours Catholique, pour son chauffage au bois. En effet, l’association est en mesure d’apporter rapidement une aide pour l’achat de stères. « J’ai eu un très bon accueil de la part des bénévoles qui se sont tout de suite mobilisés. Jamais je n’aurais pensé que cela aurait été aussi rapide : les bénévoles se sont vraiment démenés. Au bout d’une semaine, ils avaient déjà trouvé le bois et négocié sont prix. Le Secours Catholique m’a offert de quoi me chauffer pour tout l’hiver ! », explique Micheline, soulagée.

Reconnaissante et désireuse d’apporter à son tour une aide aux bénévoles, elle a accepté de témoigner en novembre 2012, lors de la Collecte nationale du Secours Catholique. « Témoigner, c’est très dur, car des gens peuvent nous reconnaître. Mais en même temps, c’est important que les gens sachent à quoi servent leurs dons, car ils sont utiles. Ils permettent d’être aidés dans l’urgence, quand on n’a plus vers qui se tourner. »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne